Rapports Annuels
2003

MESSAGE DU PRÉSIDENT

Dans mon message de l’an dernier, je vous faisais part de l’enthousiasme des membres du conseil d’administration devant la perspective de signer une nouvelle convention garantissant le fonctionnement du Centre ACER pour les cinq prochaines années. Avant que la convention négociée n’ait pu être formellement et juridiquement entérinée, le processus électoral a été déclenché et a résulté en un changement de l’administration politique du gouvernement du Québec. De façon tout à fait légitime, la nouvelle administration a tenu à évaluer les orientations qui avaient servi de base à la négociation et éventuellement, à revoir en conséquence les termes de l’entente. Ce processus s’est poursuivi au cours de la dernière année et n’est pas encore terminé. Le conseil d’administration poursuit donc ses efforts pour en arriver à formuler les termes d’une nouvelle convention. L’objectif poursuivi demeure cependant le même et essentiellement, il consiste à doter le Centre ACER de ressources ainsi que d’un financement dont la stabilité s’accorde avec sa mission tout en demeurant compatible avec le mode de fonctionnement d’un organisme voué principalement à la recherche et au développement d’intérêt public dans le domaine de l’acériculture. 

Heureusement, les difficultés mentionnées précédemment n’ont pas empêché la réalisation d’un dossier majeur pour le développement à long terme de notre corporation; il s’agit évidemment de la construction des bâtiments abritant les ateliers, les laboratoires ainsi que les locaux administratifs du site expérimental de Saint-Norbert. Le suivi technique ainsi que l’administration de ce projet ont mobilisé tout au long de l’année une part relativement importante des ressources du Centre. Les travaux de construction ainsi que le redéploiement partiel des équipements d’exploitation n’ont pas été sans perturber les travaux en cours à l’érablière expérimentale. Le conseil d’administration est cependant très fier des résultats et tient à remercier tous ceux qui ont collaboré à la planification ainsi qu’à la réalisation de ce projet. Nous sommes cependant conscients qu’il reste encore beaucoup de travail à accomplir, d’efforts à consentir et d’immobilisations à réaliser avant de profiter pleinement et d’utiliser à leur potentiel ces nouveaux équipements pour le plus grand bénéfice de la recherche, du développement et du transfert technologique en acériculture. C’est une tâche à laquelle tout le personnel, la direction et le conseil d’administration devront s’attacher au cours de la prochaine année.

Les perturbations mentionnées précédemment dans l’administration ainsi que dans son travail quotidien n’ont cependant pas empêché le Centre ACER de demeurer à l’écoute du milieu. En effet, en plus de réaliser les projets inscrits à leur programmation régulière, nos chercheurs ont tenté de répondre avec le plus de diligence possible aux préoccupations importantes des acériculteurs du Québec. À titre d’exemple, on peut mentionner l’éclairage nouveau qu’ils ont apporté dans le dossier de l’utilisation des injecteurs dans les équipements d’évaporation de l’eau d’érable. Cette implication du Centre permet encore une fois de souligner l’importance ainsi que le bénéfice que tous les intervenants du monde acéricole peuvent tirer du fait de pouvoir mobiliser rapidement une expertise scientifique et technologique déjà familiarisée au domaine de l’acériculture. La disponibilité d’une telle ressource devient effectivement précieuse quand vient le temps de répondre promptement à des questions complexes que ne peut manquer de soulever l’introduction de nouvelles technologies qui ne sont pas toujours complètement éprouvées.

Je veux donc profiter de l’occasion qui m’est offerte pour me faire le porte-parole de tous les membres du conseil d’administration afin de remercier tous les employés du Centre ACER pour leur travail constant, patient et orienté vers la réalisation des objectifs de notre corporation. Je peux les assurer que nous sommes parfaitement conscients que ce travail doit parfois être exécuté dans des conditions difficiles et que nous n’en apprécions que davantage les résultats obtenus. Mes remerciements sont également adressés à tous nos partenaires qui, au cours de la dernière année, ont encore une fois été appelés à témoigner concrètement de leur foi dans l’avenir du Centre ACER. Finalement, je veux remercier chacun des membres du conseil d’administration pour leur présence assidue aux réunions du conseil ainsi que pour leur contribution généreuse à ses travaux.

En terminant, qu’il me soit permis de souligner le travail remarquable effectué par notre nouvelle directrice générale, madame Patrizia Ramacieri. Elle a admirablement secondé les efforts du conseil d’administration dans la conduite de dossiers délicats et sensibles pour le développement et l’avenir de notre corporation.

 

Pierre Lemieux
Président