Rapports Annuels
2005

MESSAGE DU PRÉSIDENT

La présentation du rapport annuel de notre corporation m’offre encore cette année l’opportunité de faire le point sur le parcours effectué par le Centre ACER au cours des douze derniers mois. Il convient d’abord de souligner l’aboutissement de longues négociations qui ont finalement mené à la signature d’une nouvelle convention. Par cette entente, plusieurs intervenants du monde acéricole ont renouvelé leur volonté de mettre en commun non seulement de leurs ressources mais également de leur détermination à faire en sorte que la recherche, le développement et le transfert technologique puissent contribuer au développement du secteur acéricole. La signature de cette deuxième convention est importante parce qu’elle permet de sécuriser le fonctionnement du Centre ACER pour les cinq prochaines années. Elle est importante aussi parce qu’elle témoigne du fait que les membres du Centre ACER conviennent de l’utilité de maintenir un espace où il leur est possible de travailler ensemble sur des objectifs communs et ce, malgré leurs différences et le fait que sur certains dossiers, ils peuvent parfois même être en opposition.

À cet égard, je profite de l’occasion pour inviter tous ceux qui ont à cœur le développement de l’acériculture et qui ne sont pas encore membres du Centre ACER à considérer l’opportunité de vous joindre à l’équipe en place. Au-delà des ressources financières accrues qu’un tel renforcement du membership apporterait au Centre, ce sont également des expertises nouvelles dont bénéficierait l’équipe de direction et qui lui permettraient sans doute d’œuvrer plus efficacement ou d’intensifier les efforts de recherche et de développement dans ces secteurs.

C’est un peu dans cette même volonté d’élargir le champ de son programme de recherche que le Centre ACER a procédé au cours de l’année 2005 à l’embauche de deux (2) nouveaux chercheurs. Je n’ai aucun doute que Mme Alfa Arzate, chercheur en procédés alimentaires, ainsi que M. Yvon Grenier, ingénieur forestier, sauront progressivement enrichir le programme de recherche du Centre ACER avec des projets importants pour la maîtrise de la qualité dans le processus de fabrication des produits acéricoles ainsi que pour assurer la préservation de la ressources en innovant au chapitre de la foresterie appliquée à l’acériculture.

On ne peut nier le fait que le secteur acéricole traverse actuellement certaines difficultés. Celles-ci tiennent pour une bonne part à la croissance qu’a connu l’acériculture au cours de la dernière décennie ainsi qu’à une adaptation nécessaire aux nouvelles réalités qu’imposent un marché de plus en plus sophistiqué et mondialisé. Je suis pour ma part tout à fait persuadé que c’est par l’innovation, la maîtrise technologique ainsi que par le développement et le transfert efficace de nouvelles connaissances qu’il nous sera possible de résoudre ensemble ces difficultés et d’actualiser tout le potentiel dont recèle encore le secteur acéricole. C’est le mandat qui a été confié au Centre ACER et c’est la volonté du conseil d’administration de lui accorder tout le support possible pour assurer la concrétisation de ce mandat. 

Je ne peux terminer ce traditionnel message du président sans réitérer mes remerciements à notre directrice générale, Mme Partrizia Ramacieri, ainsi qu’à tous les chercheurs, techniciens et ouvriers à l’emploi du Centre ACER pour leur dévouement, pour la passion qui les anime et pour leur implication dans le milieu. Je veux également remercier mes collègues du Conseil d’administration pour leur support ainsi que pour la générosité dont ils ont fait montre tout au long de la dernière année en consacrant de nombreuses heures à la préparation et à la tenue des réunions du Conseil. Il serait naturellement trop long d’énumérer la liste exhaustive des partenaires et des collaborateurs qui ont contribué aux réalisations du Centre. Soyez en cependant tous chaleureusement remerciés et je vous invite à maintenir et à renforcer si possible cette collaboration qui demeure vitale pour la progression de notre corporation.

 

Pierre Lemieux
Président du Conseil