Rapports Annuels
2010

MESSAGE DU PRÉSIDENT

Le Centre ACER, un lieu de convergence de l’industrie du sirop d’érable.

C’est avec fierté que le conseil d’administration du Centre ACER présente son rapport annuel 2010. Pour cette première année de la mise en œuvre de notre vision collective du plus important centre de recherche, développement et de transfert technologique en acériculture, nous constatons avec joie que les efforts déployés ont porté fruit, et ce, pour le bénéfice de tout le secteur de l’érable.

Non seulement un nombre accru de projets de recherche ont été entrepris, mais la nature de ces projets a aussi évolué positivement. D’une part, plusieurs projets financés par les subventions publiques sont de nature plus appliquée et ils sont planifiés sur une plus courte durée. D’autre part, l’industrie a su profiter, par les mandats qu’elle a confiés au Centre ACER, de l’expertise unique que l’équipe a développée grâce aux financements issus des gouvernements et des acériculteurs, permettant ainsi d’obtenir un effet de levier intéressant sur le financement public du Centre.

À ce titre, le Centre ACER a renouvelé pour une période de 5 années sa convention de financement avec ses principaux partenaires soit le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ) et la Fédération des producteurs acéricoles du Québec (FPAQ). Ces partenaires ont bonifié leur support financier afin d’engendrer un puissant élan en recherche appliquée et un transfert de connaissances accru. De plus, le ministère des Ressources naturelles et de la Faune du Québec (MRNF) a lui aussi reconduit son financement au Centre ACER. Ce support démontre la grande crédibilité du Centre ACER auprès des intervenants du milieu. 

Conformément à sa mission, le Centre ACER a intensifié cette année ses activités de transfert d’information et de connaissances. Outre, un nombre accru de présentations, de conférences et l’embauche de personnel dédié, le Centre a ouvert un bureau au Témiscouata qui se consacre à la recherche forestière et au transfert des connaissances. Cette présence est possible grâce au support du MAPAQ et à l’implication de plusieurs organismes et partenaires du Bas-St-Laurent dont plusieurs producteurs acéricoles.

D’autre part, le Centre ACER contribue aussi à soutenir la stratégie « Nouvelle génération de l’érable 2020 », issue de l’industrie canadienne de l’érable et coordonnée par la FPAQ. Comme le Centre ACER réalise une partie des études dictées par cette stratégie, il s’inscrit comme partenaire du leadership acéricole canadien. Cette dynamique s’observe aussi au niveau du conseil d’administration du Centre où des échanges francs, ouverts et productifs caractérisent les rencontres. L’intérêt pour le Centre ACER est aussi grandissant; en un an, trois nouvelles entreprises l’ont approché pour devenir membre.

Au delà des sciences et des technologies, le Centre ACER évolue donc naturellement et avec assurance en un lieu d’échanges dynamiques privilégié pour l’industrie acéricole, industrie qui génère, rappelons le, plus de 13 000 emplois directs, indirects et induits au Canada.

 

Serge Beaulieu
Président