Rapports de recherche

Page 1 sur 20
1 2 3 ... 20 >

09 novembre 2016

Évaluation de l’efficacité de l’assainisseur LACTOL sur la contamination microbienne du système de collecte de la sève d’érable

Des essais en érablière en 2015 et 2016 ont été effectués afin d’évaluer l’efficacité du LACTOL dans l’assainissement du système de collecte de la sève d’érable. Les résultats obtenus ont permis de constater l’efficacité du LACTOL qui était comparable à l’alcool isopropylique (témoin) et supérieur à l’eau de javel. Quant à la présence de résidus de LACTOL, des concentrations mesurables en ingrédients actifs ont été identifiées dans la sève et le sirop provenant de la première coulée printanière. Pour les jours de coulée subséquents, les teneurs en résidus étaient revenues à un niveau normal. Ces résultats démontrent la performance du LACTOL ainsi que la nécessité de rincer le système de collecte de la sève ayant été assaini à l’aide de ce produit en jetant la première coulée afin d’éliminer les résidus potentiels. (4080153-FIN-0616)

01 mars 2016

Mise au point d'outils de mesure rapides pour la détermination du taux de glucose et de sucre inverti dans le sirop d'érable

La fiabilité de la mesure du taux du glucose et du sucre inverti dans le sirop d’érable est primordiale pour confectionner des produits dérivés stables et de qualité. Dans ce projet, deux méthodes de mesure rapides du taux du glucose sont proposées, une au glucomètre et l’autre par colorimétrie. Pour la méthode au glucomètre, une procédure universelle pour la vérification de l’étalonnage et la correction de la lecture au glucomètre a été mise au point. Pour la méthode par  colorimétrie, la mesure est effectuée après l’ajout d’une enzyme spécifique au glucose. La réaction est réalisée à température ambiante et le réactif utilisé est plus sécuritaire par rapport aux méthodes colorimétriques avec oxydation acide du glucose. Ce projet a été financé conjointement par le MAPAQ (Programme levier, volet 3.1) et le Centre ACER. (5010158-FIN-2016)

02 décembre 2015

Évaluation de nouveaux prototypes de chalumeaux et de tubulures au diamètre réduit pour la collecte de la sève d’érable

Ce projet visait à vérifier l’effet de la réduction du diamètre de l’entaille (19/64’’ vs 1/4’’) et du diamètre de la tubulure latérale (5/16’’ vs 3/16’’) sur le volume de sève récoltée sous vide élevé (28 po Hg) dans 2 érablières du Centre ACER à la saison 2015. Les résultats obtenus ont montré une diminution du volume de sève récoltée pour les systèmes ayant des entailles de 1/4’’ de diamètre comparativement à ceux avec des entailles à 19/64’’ de diamètre et ce, dans les 2 érablières étudiées. La diminution se situe en moyenne à 11,5% pour les 2 érablières, ce qui est inférieur en proportion à la réduction de la dimension de l’entaille (16% pour le diamètre et 29% pour le volume). L’utilisation d’un chalumeau d’un plus petit diamètre pourrait donc s’appliquer aux érablières déficientes du point de vue de la vigueur et de la croissance radiale des arbres et pour lesquelles, une réduction de la zone de compartimentation interne de l’arbre associée à l’entaillage serait souhaitable sans trop pénaliser le volume de sève récoltée. Les résultats obtenus ont montré par ailleurs que la tubulure de plus petit diamètre (3/16’’) offrait aussi une diminution du volume de sève récoltée comparativement à la tubulure de 5/16’’ de diamètre. Cette réduction (11%) par contre n’a été observée que pour une des 2 érablières ayant une pente faible et un débit de coulée élevé de la sève. Selon les résultats, il n’y aurait pas d’avantage à utiliser une tubulure latérale de plus faible diamètre opérée sous haut vide dans une érablière ayant un débit de coulée élevé et une pente faible. Dans ces conditions, la tubulure de plus faible diamètre semble ne pas pouvoir évacuée adéquatement la sève résultant ainsi en une perte de volume à la fin de la saison. (4080143-FIN-1115)

Page 1 sur 20
1 2 3 ... 20 >