Rapports de recherche

Page 2 sur 20
< 1 2 3 4 ... 20 >

23 janvier 2014

Évaluation d’un système automatique de détection des fuites en érablière

Ce projet avait pour but d’évaluer le système de détection automatique des fuites pour la collecte de la sève d’érable commercialisé par la compagnie Sysacom. Ce système est offert depuis quelques années aux acériculteurs intéressés à une surveillance à distance du niveau de vide de leur système de collecte de la sève. L’évaluation du système a été réalisée par des visites et des entrevues chez les acériculteurs afin de remplir un questionnaire visant à faire ressortir les avantages et inconvénients du système. Suite à cette évaluation, il en ressort que le système permet de réduire significativement le temps consacré au repérage des fuites du système de collecte de la sève. Bien que plus difficile à évaluer, le système semble aussi permettre d’augmenter la collecte de la sève associée à un meilleur contrôle des fuites apporté par le système. Ces retombées économiques positives s’appliqueraient surtout à des érablières de plus grande taille dont les frais d’opération seraient davantage réduits et dont le coût d’acquisition du système pourrait plus facilement être absorbé. (4080098-FIN-0313)

01 août 2013

L’entartrage des échangeurs de chaleur dans l’industrie alimentaire : problématique acéricole

Le phénomène d’entartrage « scaling » des casseroles d’un évaporateur se produit lorsqu’on bout de la sève d’érable.  Au cours de cette opération, certaines réactions chimiques forment des matières insolubles composées principalement des sels de minéraux et des sucres.  Une partie de ces matières se dépose sur les surfaces internes des casseroles déclenchant ainsi l’entartrage.  Ces dépôts réduisent le transfert de chaleur au sirop ce qui peut lui conférer une couleur plus foncée et des défauts de saveur.  Ce document fournit de l’information de base pour comprendre le phénomène d’entartrage des évaporateurs acéricoles dans la perspective de développer des solutions adaptées pour pallier ce phénomène.  Dans la première partie, les généralités sur le processus physique de la formation du tartre et les facteurs jouant un rôle dans ce processus sont présentées.  Un survol de la problématique dans l’industrie alimentaire est décrit dans la deuxième partie.  Enfin, les différentes technologies permettant de réduire l’effet d’entartrage sont développées. (4010052-RVL-0813) (851)

22 juin 2011

Évaluation du rendement en coulée de la sève d’érable à partir du chalumeau santé neuf et du chalumeau anti-retour

L’objectif de cette recherche était de préciser l’apport sur le rendement de la coulée de la sève d’érable attribuable au chalumeau anti-retour comparativement à un chalumeau santé neuf dans un système où les latéraux et les chutes sont âgés de 10 ans. Plus particulièrement, l’étude a cherché à comparer le rendement en coulée provenant d’un système muni de chalumeaux anti-retour (traitement) à un système muni de chalumeaux santé neufs (contrôle) et à mesurer l’écart de populations microbiennes à l’entaille entre le système de traitement et son contrôle. Pour pouvoir répondre à ces questions, il a fallu installer des dispositifs de récolte de la sève d’érable où le contrôle et le traitement étaient appariés sur le même arbre afin d’évaluer indépendamment l’effet des chalumeaux. Les résultats obtenus ont montré que le remplacement du chalumeau santé neuf par un chalumeau anti-retour a permis d’augmenter significativement la coulée pour une des deux érablières à l’étude. Cette augmentation de la coulée n’a toutefois pas pu être associée dans ce cas-ci à un niveau plus faible de contamination microbienne à l’entaille. (2010057-FIN-0611)

Page 2 sur 20
< 1 2 3 4 ... 20 >