Rapports de recherche

Page 5 sur 20
< 3 4 5 6 7 ... 20 >

01 mai 2008

Procédés de séparation membranaire et leur application dans l'industrie alimentaire

Cette revue de littérature s’inscrit dans le cadre du projet 642 « Étude de l’impact des procédés de séparation membranaire utilisés pour la concentration partielle de la sève d’érable sur la composition et les caractéristiques sensorielles du sirop d’érable ». Ce document est adressé à toute personne souhaitant obtenir des renseignements généraux au sujet des procédés de séparation membranaire, ainsi que de leur utilisation dans l’industrie alimentaire. Son objet est de fournir au lecteur un point de vue général sur le sujet, ainsi que des références technico-scientifiques permettant de comprendre les procédés existants. L’information compilée dans cette revue de littérature a été principalement tirée des ouvrages de Porter (1990); Daufin, René et Aimar; Aptel (1998); Guizard (2000); Moulin et Quemeneur (2002). Certaines images présentées à titre d’exemple dans cette revue de littérature ont été tirées de sites Web d’organismes commerciaux ou éducatifs. Une référence électronique (hyperlien) est fournie afin d’accéder à l’image et aux politiques de confidentialité et droit d’auteur de ces organismes. (642-RVL-0508)

04 février 2008

Exploration de l’entaillage d’automne comme complément à l’entaillage traditionnel Projet no 7440

Le phénomène de coulée de l’eau d’érable, et les activités de récolte et de transformation qui y sont reliées, sont traditionnellement associés au printemps. Or, il n’y a pas que cette seule saison qui permette aux érables de couler. Lorsque les conditions climatiques le permettent, il est possible de recueillir de l’eau d’érable et de la transformer en sirop à l’automne. Nous savons que des producteurs entaillent leurs érables et font du sirop à l’automne depuis quelques années. Le printemps suivant venu, ces producteurs reprennent les entailles percées à l’automne précédent, qu’ils rafraîchissent ou ne rafraîchissent pas, pour faire la récolte traditionnelle. Comme il s’agit d’une pratique peu connue et peu documentée, nous avons vu une opportunité de développer un nouveau projet afin de parfaire nos connaissances à ce sujet et de vérifier si ce nouveau mode d’exploitation devrait être utilisé. Toutefois, nous avons jugé prudent de mener un avant-projet à une échelle réduite afin d’acquérir un peu d’expérience sur le sujet et d’avoir une idée des rendements avec des résultats préliminaires. (7440-FIN-0208)

   
   

01 octobre 2007

Étude de quelques caractéristiques dendrométriques qui influencent les variations quantitatives et qualitatives de la coulée interindividuelle

Cette étude a été réalisée dans le but d’identifier des caractéristiques dendrométriques de l’érable à sucre qui pourraient être des indicateurs d’une bonne productivité, d’une forte teneur en sucre de l’eau d’érable ou d’une forte coulée. Le volume de coulée et la teneur en sucre de l’eau d’érable ont été mesurés quotidiennement sur 300 érables entaillés en 2001 et 2002 dans une érablière vierge située près de Mont-Laurier et sur 77 érables entaillés en 2003 et 2004 dans une érablière déjà exploitée pour la sève située près de Tingwick. Les caractéristiques dendrométriques usuelles (diamètre à hauteur de poitrine (DHP), hauteur totale de l’arbre, diamètre moyen et longueur du houppier et accroissement radial) des érables ont été mesurées, alors que la surface de projection au sol et le volume du houppier ont été calculés. Les deux sites présentent des caractéristiques dendrométriques et des rendements très différents, mais il y a beaucoup de redondance entre les variables dendrométriques. Ainsi, ils ont pu être combinés pour être traités par la méthode de régression par les moindres carrés partiels. Il appert que le DHP est la meilleure variable prédictive pour la coulée, le contenu en sucre et la production de sirop, surpassant toutes les autres variables dendrométriques. Parmi les diverses périodes de croissance étudiées, c’est celle de trente ans qui est la meilleure prédictive, mais sa capacité de prédiction est inférieure à celle du DHP. (581-FIN-1007)

Page 5 sur 20
< 3 4 5 6 7 ... 20 >