Documents et info-fiches

Page 5 sur sur 7
< 3 4 5 6 7 >

01 décembre 1999

Info-fiche acéricole : Quelques règles permettant de réduire les résidus de plomb dans les produits acéricoles (211b1094)

Sur la base de toutes les données disponibles, il semble que la très grande majorité des sirops d'érable produits au Québec respectent très facilement les normes admises concernant la présence de plomb (Pb) dans les produits alimentaires. Il faut cependant noter que plusieurs pays (dont des pays importateurs de notre sirop d’érable) sont actuellement à réviser ces normes. Si on se fie aux tendances actuelles, la teneur maximale permise pour le plomb sera sous peu fixée à 0,250 ppm dans les produits alimentaires. En regard de ces nouvelles normes, on noté que dans de très rares cas, certains sirops peuvent être considérés comme étant non conformes sans toutefois présenter des risques pour la santé des consommateurs. On convient toutefois que l'industrie de l'érable doit tout mettre en œuvre pour éviter toutes formes de contamination et viser une élimination complète des résidus de plomb dans ses produits. À ce chapitre, il faut noter que les équipements développés et mis en marché par les principaux manufacturiers d’équipements acéricoles au cours des dernières années vont résolument dans cette direction Il est donc possible pour l’industrie de l’érable d’aller au-delà des normes d’innocuité afin d'améliorer encore l'image de qualité de ses produits sur les marchés. 

01 décembre 1999

Info-fiche acéricole : Propriétés des tôles d'acier inoxydable suceptibles d'être utilisées en érablière (751a1299)

De plus en plus, les équipements servant à l’élaboration (concentration et évaporation), au conditionnement (filtration et entreposage) et même au transport de l’eau et du sirop d’érable (citernes et barils) sont fait de tôles d’acier inoxydable soudées. Sans être les seuls matériaux qui peuvent être utilisés en acériculture, ils représentent généralement le meilleur compromis entre le risque de contamination du produit, la résistance et la durabilité des matériaux et le coût des équipements. Le Tableau 1 fait la liste des principales applications où des équipements métalliques sont susceptibles de venir en contact avec un produit de l’érable. Pour chacune de ces applications, on trouvera une indication concernant les meilleurs matériaux à utiliser. Ce virage vers une utilisation généralisée de l’acier inoxydable marque une préoccupation croissante des acériculteurs et de l’ensemble des intervenants du monde acéricole pour appliquer à l’industrie de l’érable des standards qui se rapprochent de plus en plus de ceux normalement appliqués dans le domaine alimentaire en général. 

01 juin 1999

Info-fiche acéricole : Calculs relatifs au mélange de deux sirops de couleur différente (373B0699)

Après conditionnement (filtration et correction de la densité), il est possible que le sirop ne soit pas exactement à la couleur désirée (% de transmittance de la lumière à 560 nm à travers un échantillon de sirop contenu dans une cuvette à fenêtre parallèle de 10mm de rayon lumineux). Pour corriger cette couleur, on devra ajouter au sirop trop foncé une quantité précise d’un autre sirop ayant une transmittance plus élevée (plus clair ou plus pâle). Il est à noter que le sirop résultant sera plus foncé que la moyenne mathématique des transmittances des deux sirops utilisés.

Page 5 sur sur 7
< 3 4 5 6 7 >